samedi 22 avril 2017

Le Fils de la lune - Le puits des mémoires, tome 2

Gabriel Katz, Pocket (Scrinéo), 2012, 400 p., 10€ epub sans DRM



Dans la gueule du loup.

Suite directe du premier tome, on retrouve nos trois amnésiques en route en plein oeil du cyclone, espérant ainsi se faire oublier de la traque dont ils font l'objet et y trouver un peu de répit Leur identité va t-elle être révélé ? Sachant qu'il y a un tome 3, pas si sûr. Mais qu'importe la destination...

Présentation de l'éditeur : 


Fuyant le royaume d’Helion où leur tête est mise à prix, Nils, Karib et Olen s’embarquent pour Woltan, sur les traces de leur identité. Pourquoi ont-ils assassiné le plus puissant roi du monde ? Dans leur quête de la vérité, ils vont découvrir un royaume fascinant, colossal, aux frontières des terres barbares. Mais leurs poursuivants n’ont pas abandonné la traque…
Pour les fugitifs sans mémoire, c’est l’heure des révélations, et de la plongée dans le grand nord, où leur vie ne tient qu’à un fil.

Mon ressenti :


Dans le premier tome, nos trois comparses avaient en parti résolu la question de leurs anciens métiers, leurs talents s'étant révélés dans leur vie quotidienne. Cependant, l'auteur laissait planait le doute sur leur réel carrière. Ce tome permettra t-il de lever le doute ?


Un peu plus long à se mettre en place, ce tome souffre de la malédiction du tome de transition  mais dès que la machine est lancé, on retrouve ce qui avait fait le charme du premier : des malentendus du fait de leur amnésie, les contingences de la vie routinière, les habitudes de leurs vies qu'il faut réapprendre. Certaines péripéties vont cependant peser sur le trio légèrement burlesque, amenant parfois à diminuer la synergie entre nos trois comparses

Tout reste prévoyant, pas de grosses surprises pour qui réfléchit un tout petit peu, mais bon, cette trilogie a la légèreté complètement assumée
Un divertissement toujours iconoclaste qui se lit très rapidement et on a envie de connaitre le mot de la fin. Donc pari réussi.
La fin se termine par une révélation et nous laisse en pleine suspense et action, donc procurez vous le tome 3 afin de poursuivre votre lecture.
C'est un de mes plus gros regrets : pourquoi avoir artificiellement coupé le récit en pleine action ? Le tome 2 et 3 n'auraient pu n'en faire qu'un. Mais cela aurait sûrement rapporté beaucoup moins d'argent à l'éditeur...


mon avis mon avis

Quelques citations :


Lorsque se leva la herse du château de Yel, l’exaltation d’Olen s’évapora en un instant. Au-delà des deux ponts-levis, dans la grande cour d’honneur, se tenait une masse de courtisans, si compacte qu’on aurait dit un monstre à cent têtes. Un monstre de velours, de cuir précieux, de soie et de fourrure blanche.

Un prince de Woltan choisissant les Narvals pour faire ses armes ! Peu importait que le prince en question n’ait servi que trois jours avant de s’enfuir avec son matériel… Une légende, Renhald le savait bien, n’est jamais qu’un énorme mensonge.

4 commentaires:

  1. Je suis en pleine lecture. Je reviendrai lire ta critique jsute après. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais.
      Par contre il est indispensable d'avoir le tome 3 sous la main, sinon ça fait bizarre...

      Supprimer
  2. Oui, cela tourne au léger burlesque comme tu le soulignes. J'ai aimé l'humour de l'auteur et les ficelles "faciles" complétement assumées.
    Le rythme n'est pas aussi bon que dans le premier, et je compte lire le n° 3 rapidement après ce cliffhanger sauvage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tome 1 m'avait vraiment emballé, ici petite baisse de régime, mais le tome 3 est du même tonneau que le 1. Dommage que le Fils de la lune meure au premier chapitre mais bon...

      Supprimer