mercredi 11 mai 2016

Tekrock . Les Futurs mystères de Paris : tome 5

Roland C. Wagner, L'atalante, 1999, 416 p., 8€ epub sans DRM



Cinquième tome du détective privé Temple Sacré de l'Aube Radieuse, alias Tem.

Où il est question d'un amnésique, des trois soeurs Parques, de Superscotch™, du retour de Celui-qui-n'est-pas-nommé, d'un vieil astronaute, d'un duo de monte-en-l'air, d'un gourou sans secte, de la Mort, d'un motard aux longs cheveux roux, de Bilbo la Haute Bite, de la marquise, d'Elvis Presley, de fantomas.

Si vous pensez qu'il est impossible de faire un roman à partir de ces éléments, c'est que vous ne connaissait pas l'imagination débordante de Roland C. Wagner


Le livre est découpé en deux trames :
L'une concernant la restitution du procès du gourou Onésime Drond, alias Odon, traité à la manière d'une chronique judiciaire journalistique. Ce procès fait suite à l'enquête du tome 2 : Les ravisseurs quantiques. Nous suivons le déroulement du procès à travers différents titres de journaux, éditions télé radiodiffusées ou de blogs, permettant de nous donner à voir différents point de vue et traitement journalistique, de l'apparition des théories du complot. Il est amusant de lire le résumé du tome 2 par ces protagonistes lors du procès.

L'autre trame, les deux enquêtes de Tem. Ces dernières sont vues au travers plusieurs narrateurs, procédé déjà utilisé dans les deux tomes précédents. Ces différents fils narratifs permettent de connaitre plus de la psychologie des personnages secondaires.

Ce roman renoue avec les meilleurs épisodes de notre détective privé old school, casseur et empileur de clichés.
L'humour parsème cet opus, le style de l'écriture s'est affiné, les différents points de vue permettent d'étoffer les personnages.
Une certaine critique de la société se fait jour : les représentations, les questions éthiques face aux nouvelles technologies, la surveillance…
Un bon épisode après 3 autres assez décevant. Les romans pouvant être lu indépendamment, je vous conseille de ne lire que les meilleurs.

Si vous désirez que cette critique s'affiche automatiquement à chaque mise à jour, tirez la langue, cachez-vous l'oeil droit et sautez à cloche-pied autour de votre terminal.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire