Le Reich de la lune

Johanna Sinisalo, Actes Sud, 2017, 384 p., 17€ epub avec DRM

 

On me dit que des juifs se sont glissés dans la salle ?
Vous pouvez rester.
N’empêche que... On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale, de nombreux juifs ont eux une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi.
Il est vrai que les allemands, de leur côté, cachaient mal une certaine antipathie à l’égard des juifs.
Ce n’était pas une raison pour exacerber cette antipathie en arborant une étoile à sa veste pour bien montrer qu’on n’est pas n’importe qui, qu’on est le peuple élu, et pourquoi j’irais pointer au vélodrome d’hiver, et qu’est-ce que c’est que ce wagon sans banquette, et j’irai aux douches si je veux...
Quelle suffisance !
Pierre Desproges, Les juifs

De pauvres petits nazis veulent rendre la superbe à la Terre. Mais les États-Unis sont en embuscade.
Une uchronie satirique pleine de Sieg Heil et de Yes, we can !

 

Présentation de l'éditeur :


Mon ressenti :

1945, l'armée allemande est en déroute, Hitler se suicide, les alliés ont gagné. Fin de l'Histoire ?
Non, les nazis se sont pris une raclée, mais ont décidé de se refaire une santé sur la lune. Discrètement, quelques dignitaires avaient planché sur un plan B. A l'aide d'une technologie nouvelle et secrète, ils ont pu s’envoler sur notre satellite pour y établir leur base, en forme de croix gammée !
Ils y établissent sur la face cachée leur paradis : race pure, respect et femmes au fourneau et à la glorieuse descendance pure.

Une uchronie ayant pour point de départ l'envol des nazis sur la la lune. Le reste est presque identique : la sonde lunaire a bien été lancé, de même que l'alunissage d'Apollo 11, provoquant quelques remous dans la politique séléniste. Des extraits de manuel scolaire parsèment le récit, permettant de raconter l'histoire des nazis de la lune.
Plus qu'une satire des nazis, ce sont les hommes qui sont visés ici. Vie politique, géopolitique, médias, marketing et consulting, mode et éducation sont dans le viseur de l'auteure. L'uchronie prend ici tout son sens : la propagande nazie joue sur la vraie histoire pour glorifier le régime, bref, elle part d'un point pour en donner une interprétation autre, l’Histoire diverge... Ce n'est pas la population qui est coupable, mais bien les dirigeants (nazis ou libéraux) qui embrigadent les foules. Et en terme d'embrigadement, régime nazi et idéologie capitaliste n'ont rien à apprendre l'un de l'autre.


Un des points forts est le changement de point de vue. Nous sommes dans la peau de personnes vivant en autarcie et de manière autosuffisante. Voir leur réaction face à nos modes de vie consuméristes, nous voir gâcher l'eau, l'espace, polluer à outrance permet une agréable distanciation, drôle mais assez grinçante. Étant cependant dans la peau de nazi convaincus, le malaise est palpable...
Des notes d'humour parsèment le texte comme lorsque il nous est dit de ne pas oublier notre vitamine B12 si nous ne voulons pas affaiblir notre race supérieur. La manière dont l’auteure parvient à jouer avec les codes de la théorie du complot est tout aussi réjouissant.

Le Reich de la lune est un roman d'action SF satirique à la mode Blockbuster qui se ressent à la lecture. Nous avons l'impression d'être devant un film de super-héros, avec tout ce qui va avec : de grosses ficelles, des facilités, mais le divertissement est tel que cela fonctionne. Ne pensez pas trouver ici des explications scientifiques crédibles et savourez simplement.
Je trouve cependant que l'auteure a eu du mal à lier réflexion et satire, certaines parties étant trop l'un ou trop l'autre, et chaque fois j'ai du me forcer à me remettre en situation.
Un divertissement intelligent, qui continue à trotter dans la tête après lecture. Une postface de l'auteure clôt l'ensemble de belle manière. Un bon livre gâché par un prix fort, des DRM, et une 4ème de couverture qui résume le livre... Merci Actes Sud

Nous sommes en fait dans une novélisation d'un film : Iron sky. Johanna Sinisalo avait participé à l'écriture du scénario, elle aborde dans ce roman les éléments restés dans l'ombre tout en suivant la trame générale. Et le texte s'arrête où Iron Sky 2 débutera, sur vos écrans, en 2019 si tout va bien, la date de sortie étant régulièrement repoussé.
Le roman peut se lire de manière indépendante de manière satisfaisante, mais je vous conseille de regarder aussi le film qui vaut le coup d'oeil, nous en reparlerons...


Yossarian a lu un roman étonnamment malin et amusant, Anudar a lu une satire mordante - par moment.


Mon avis


Challenge SSW EP8


14 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord avec toi, le film vaut le coup d’œil [http://artemusdada.blogspot.com/2012/07/iron-sky.html].

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai regardé le film après ma lecture et j'ai bien aimé, une agréable surprise

      Supprimer
  2. Ca ne me tente pas du tout... ni le livre, ni le film !

    RépondreSupprimer
  3. N'ayant toujours pas trouvé le temps de voir le film, j'avoue que le roman me tente un peu ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un divertissement intelligent, parfait pour cette période.

      Supprimer
  4. Ah, mais voilà pourquoi à chaque fois que j'ai lu le pitch de ce livre j'ai pensé à un nanar ou une série B ! (ce qui, soit dit en passant, me fait remarquer que je n'ai pas dû vraiment lire les chroniques que j'ai pu voir sur le livre, ou que ma mémoire est plus que défaillante). Je reste moyennement tenté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tenter le film, il ne dure que 1h30. Et si l'envie d'en apprendre plus te titille, il te restera le roman.

      Supprimer
  5. Ah, j"ai vu le film, et le roman m'y faisais énormément penser à Iron Sky. Bon du coup tu douches mon enthousiasme, n'aimant pas trop lire le novelisations... Je vais encore attendre avant de voir si je m'y lance.
    Le hasard est assez surprenant, j'ai hésité hier entre l'achat de ce roman et Car je suis Légion de Mauméjean. J'ai pris le récit de Fantasy. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le hasard fait souvent bien les choses.
      Ce n'est pas réellement une novélisation, il garde la trame mais rempli quelques vides

      Supprimer
  6. Une de mes prochaines lectures. J'étais au départ un peu dubitatif, même si j'avais bien aimé le roman précédent de Sinisalo. Mais du coup tu m'as convaincu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool, tu devrais apprécié cette lecture qui se savoure avec du pulp !

      Supprimer
  7. Ben, en fait comme Yogo, ça ne m’intéresse pas trop non plus. Désolée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas à être désolé, les avis des uns et des autres servent à alimenter ou pas sa PAL.

      Supprimer

Fourni par Blogger.