LoveStar

Andri Snær Magnason, Zulma, 2015, 432 p., 13€ epub sans DRM



Face à la soudaine déroute de toutes sortes d’espèces volantes, le génial LoveStar, vibrionnant et énigmatique fondateur de l’entreprise du même nom, invente un mode de transmission des données inspiré des ondes des oiseaux, libérant d’un coup l’humanité, pour son plus grand bonheur, de l’universelle emprise de l’électronique. Et développant au passage quelques applications aussi consuméristes que liberticides… Avec des hommes et des femmes ultra connectés payés pour brailler des publicités à des passants ciblés, le système ReGret, qui permet « d’apurer le passé », ou le rembobinage des enfants qui filent un mauvais coton. Autre innovation, et pas des moindres, en faveur du bonheur humain : les âmes sœurs sont désormais identifiées en toute objectivité par simple calcul de leurs ondes respectives.





LoveStar, chef visionnaire d'une multinationale de la communication.

Ce livre pourrait se définir comme un conte métaphorique d'anticipation, à l'humour noir, voir grinçant.

Nous suivons les inventions de LoveStar :
- Des publicités très ciblées clamées par les mêmes consommateurs via leurs sens (cette idée m'a fait penser à une nouvelle de Damasio)
- Un programme trop parfait d'apparentement Homme Femme
- Une nouvelle méthode d'enterrement qui en met plein la vue.
- ...

Bienvenue dans une société dirigée par des pseudos Google Facebook et consort, un monde qui est le notre, poussant juste les idées des grandes entreprises 2.0 à leur paroxysme.

J'ai eu un peu de mal à entrer dans le livre, le début nous montrant comment est le monde de LoveStar sans nous en donner les codes.

Mais cela est dû à la construction éclatée de ce roman. Plus les pages se tournent, mieux nous comprenons.

J'ai passé un très agréable moment avec ce livre intelligent et suis content d'avoir persévérer au-delà des 100 premières pages.


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.