Bios

Robert Charles Wilson, Folio SF, 2001, 320 p., 10€ papier


Homme Vs Planète

Présentation de l'éditeur :

 

Situé à quelques années-lumière de la Terre, Isis est un monde verdoyant à l'écosystème complexe. Un monde classé zone de biomenace de niveau 4. La moindre molécule de son biotope est capable de tuer un être humain au terme d'une terrifiante agonie.
Et pourtant, Isis constitue la découverte la plus prometteuse de ce XXIIe siècle : berceau d'une vie fondamentalement différente, elle pourrait en miroir éclairer notre propre nature.
Zoé Fisher a été conçue pour explorer Isis. Son organisme a été génétiquement optimisé pour s'adapter à l'environnement inhospitalier de cette planète ; sa personnalité patiemment construite autour de cette seule mission.
Quels dangers imprévus Zoé affrontera-t-elle sur cette planète grandiose et meurtrière ? Devra-t-elle sacrifier son humanité pour en découvrir tous les secrets ? 

Mon ressenti :

 

22ème siècle, l'humanité a conquis les proches étoiles et vient de découvrir la planète Isis qui pourrait être un formidable élan pour la conquête de l'espace lointain. Seul problème et non des moindres, la planète est profondément inhospitalière, hostile à l'homme. De grands consortiums industriels et pharmaceutiques, les Trusts, sont aux aguets pour profiter de cette biosphère. Quelques avant postes à la surface et une station orbitale tentent d'en percer son secret et de tester la résistance de différentes technologies. L'enjeu financier vaut bien quelques pertes humaines.

Un thriller "écologique" légèrement hard-SF. Nous assistons ici à une variation du thème du contact : pas d'extra terrestre à proprement dit, mais une planète résolument autre. Isis est le personnage central. S'y développe une vie qui a pris un autre chemin de l'arbre évolutif. Beaucoup de mystères demeurent sur cette planète, ce qui est compréhensif dans l'intrigue : ce n'est que le début de l'exploration et de la compréhension d'Isis. La dernière page tournée, ce n'est pas Isis que l'on connait le plus, mais bien  la Terre et ses colonies. Robert Charles Wilson nous dépeint en creux l'organisation de cette Terre pas si différente de notre société : les grands groupes sont au pouvoir géré un système de castes à la hiérarchie pyramidal. Et le profit prime sur l'éthique du progrès et de la condition humaine. J'ai trouvé son anticipation réaliste, détaillé sans lourdeur  et plausible.

Un bémol sur les personnages qui ne m'ont pas marqué, je l'ai ai trouvé rapidement survolé, une certaine froideur s'en dégage. Le lien entre le clone et son Frankenstein est un peu bancal. Difficile de croire à l'amour filial de Zoé envers son créateur dans le peu d'éléments que nous donne Wilson. L'auteur fait partie de ceux dont la psychologie des personnages est central dans ces textes, voici l’exception.

Certaines scènes m'ont cependant marqué, comme le siège des avants postes scientifiques. Mais ici pas de grosses bébêtes style Alien ou The thing pour terroriser les malheureux humains. Je ne vous en dit pas plus, mais l'auteur réussit à partir de rien à créer une tension dramatique grandissante.

La conclusion est géniale par certains côtés mais dégage aussi une certaine philosophie un peu trop New Age à mon goût.

Une relative déception au final. La hard SF est trop survolé pour être réaliste, les personnages sonnent creux et Isis garde trop ses secrets. Ce n'est pas non plus un échec, Robert Charles Wilson sait mener une histoire, son style est fluide. Dès que l'action est de la partie, nous sommes devant un page turner efficace. De par son traitement différent du thème du contact et du planet-opera, Bios reste à mon avis un incontournable pour tous les amateurs de ces sujets.
Je pense que ma déception vient surtout du fait du titre et de la présentation, je m'attendais à entrer pleinement dans cette biosphère en compagnie de Zoé la clone et au final, je reste avec une image d'une société humaine future inégalitaire.


Lu dans le cadre du challenge Robert, je t'aime




6 commentaires:

  1. Aha!
    Un avis en "relief" sur BIOS. Malgré tes réserves sur les perso, la fin et le clone, je suis toujours aussi tentée.
    C'est marrant, cela ma fait un peu penser à Avatar!
    J'attends toujours mon roman, qui devrait arriver en cours d'été, et je m'en délecterai!
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as sorti tes lunettes 3D !
      Si ma critique t'a fait penser à Avatar, c'est qu'elle est à côté de la plaque.
      Sur Amazon, il n'indique pas l'indisponibilité du roman, mais d'autres plateformes oui. Je vais devoir envoyer une lettre d'insulte au groupe Gallimard pour ne pas faire fonctionner la planche à Wilson à plein. Honteux de voir des romans épuisés de RCW.

      Supprimer
    2. Le "Avatar" de Poul Anderson, pas la Resucée de Cameron.

      Oui, honteux, mais il est commandé et pris en compte. Donc, je ne m’inquiète pas. Je l'aurai! En revanche, tu peux leur envoyer un billet car effectivement c'est anormal comme situation, surtout avec la parution d'un nouveau RCW. Cela fait appel d'air.

      Je pense que du coup, je vais lire en attendant Les Affinités. Mais j'ai aussi darwinia et Mystérium. Un livre plus qu'un autre tu me conseillerais ?

      Supprimer
    3. Pour Avatar, le livre, je ne connais pas. J'attends donc ta lecture de Bios pour en apprendre plus.
      Lettre envoyée.
      Pour le conseil de lecture, tout dépend de ce que tu as envie. Si tu as envie d'exploration d'un continent inconnu, Darwinia. Mysterium pour ce qui fait Wilson l'extraordinaire dans l'ordinaire. Les affinités est un peu à part et s'intéresse plus à la science molle via l'anticipation.
      Pour ma part, je garde un bon souvenir de Mysterium.

      Supprimer
  2. Malgré tes réserves j'ai toujours envie de le lire ce BIOS. Le système de castes / corporations m'intéressent et l'anticipation proposé par l'auteur aussi. Il reste dans mes envies. Il manque plus qu'à trouver un exemplaire poussiéreux chez un bouquiniste. Ou une occasion chez la future hyper Corp de la femme guerrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours écouter ses envies.
      D'après lutin82, le livre devrait être sous peu disponible...

      Supprimer

Fourni par Blogger.