OVNI(s)

Série créée par Clémence Dargent et Martin Douaire, réalisée par Antony Cordier, 2021, 12x25mn



Complotement décalé.

Synopsis :

1978. Didier Mathure, brillant ingénieur spatial, voit son rêve partir en fumée lorsque sa fusée explose au décollage. Alors qu'il pensait avoir touché le fond, il est muté à la tête d'un bureau d'enquête spécialisé sur les ovnis géré par une équipe qui donne effectivement l'impression de vivre sur une autre planète. Sa mission : trouver des explications scientifiques aux apparitions de soucoupes volantes qui défraient la chronique. Un véritable enfer pour ce cartésien invétéré qui n'a plus qu'une idée en tête : se tirer de là au plus vite. Mais un événement extraordinaire va bouleverser ses certitudes, et lui ouvrir les portes d'un monde où plus rien n'est impossible.


Mon ressenti :

Un représentant de synthétiseur, seul sur une route de campagne, disparait et réapparait différent.
Un ingénieur dans l'aérospatiale français qui fait exploser en plein vol les idéaux spatiaux de la France et se retrouve catapulté à la tête du GEPAN, le bureau d'étude du paranormal en compagnie d'une fine équipe d'ovnis...

Décalé, loufoque poétique, cette série reste cependant réaliste dans son approche de la science et des phénomènes étranges. Soucoupes volantes, crop circle, enlèvement, ..., tout cela peut s'expliquer rationnellement, ou pas. De quoi passer de sceptique à convaincu, de rationnel à complotiste. Seul moyen pour éviter cela, expliquer et faire confiance à l'intelligence.


J'ai beaucoup aimé les acteurs, tous très bons dans leur rôle. Même si tout se passe dans les années 70, les problèmes actuels sont là, sans tapages. Les décors seventies, une bande son entraînante, les clins d'oeil nombreux aux années 70 (Jean Claude Bourret et les ovnis !) font le reste.
La fine équipe, très stéréotypée au départ, va révéler peu à peu sa complexité. Le tout en se marrant.


J'ai rigolé de bout en bout, réfléchi à notre besoin d'émerveillement et de compréhension. Une série barrée tout en étant sérieuse aussi dans son propos, d'autant que beaucoup de scènes sont inspirées de faits réels, d'ailleurs, le GEPAN a existé et continue sa mission sous le nom du GEIPAN, un service du très sérieux CNES.

Génial !


6 commentaires:

  1. Vendu. J'avais vu que ça sortait, je me demandais ce que ça valait, alors ton avis tombe à pic. Je l'ajoute à ma liste à voir, ça a l'air fun et malin.

    RépondreSupprimer
  2. Quelqu'un m'a parlé de cette série, je ne sais plus qui ni où ni comment. Mais tu me confirmes de lui faire une petite place en wish list.

    RépondreSupprimer
  3. "Complotement décalé" --> Hu hu, bravo. 🤩
    Ça a l'air super! Bordel, si seulement je regardais plus de séries!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cru un moment que personne n'avait remarqué mon bon mot, merci !
      Si il n'y en a qu'une, c'est celle ci.

      Supprimer

Fourni par Blogger.