jeudi 12 mai 2016

Vostok

Laurent Kloetzer, Denoël Lunes d'encre, 2016, 432 p., 15€ epub avec DRM


Vostok, une expédition en Antarctique mené par un gang latino à la recherche d'un hypothétique graal.
Un mélange de fantastique, de science fiction et de huis clos paranoïaque servi par une écriture personnifiée.
Au final, un sentiment partagé et la découverte d'une belle plume.

Laurent Kloetzer prend son temps pour nous présenter ses personnages, nous faisons leurs connaissances en Amérique du Sud, dans un futur proche et réaliste. le climat est déréglé, l'Etat laissant réguler la vie par les gangs, tant que ces derniers n'interfèrent pas dans ses affaires.
La jeune Léo, surnageant dans cet enfer de violence malgré son empathie pour les hommes et son intelligence. La plume de l'auteur prend le contrepoint de toute cette agitation, elle est distante, froide.


Puis vient la rencontre avec la base de Vostok, froide et inhospitalière. Les personnages conservent leur psychologie, mais des fissures se révèlent, leurs repères s'éloignent. Seul Léo semble faire symbiose avec le lieu et ses secrets. Ici, l'écriture se modifie, devient plus chaude, descriptive. le huis clos s'installe.
La tension s'intensifie et il est difficile d'arrêter sa lecture.

Grace à ce roman, j'ai compris les enjeux de la recherche scientifique pour notre présent et notre futur. Laurent Kloetzer ne se lance pas dans de longues explications scientifiques, elles sont entre les lignes.

Cependant, j'ai eu du mal à entrer dans le récit, la faute au style d'écriture. L'auteur met son style au service du récit. Mais cet antagonisme a impliqué chez moi une distance avec les personnages et leurs histoires. La partie fantastique m'a aussi moins convaincue.
Je ne sais pas encore si j'ai aimé ou non ce roman, mais il ne m'a pas laissé indifférent.
Une prouesse de construction et de style qui m'a fait découvrir un auteur et l'envie d'en lire un peu plus.

Critique réalisée dans le cadre d'une opération masse critique Babelio


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire