Les coulisses du critique




Tu adores mes billets, tu voudrais te lancer toi aussi mais tu es trop modeste pour me demander comment est l'arrière cuisine.
Le chien n'a rien à cacher, tu seras tout sur les coulisses de ma vie de blogueur, du choix de mes lectures à la publication de mon article.


Avis, Critique, Recension et/ou Ressenti ?

Mon blog se situe plus sur mon ressenti, il ne s'agit pas d'analyser de manière critique les livres lus, mais juste de donner mon avis forcément subjectif. Il se peut très bien que je renie une de mes chroniques quelques années plus tard en ayant muri, ou en étant un peu plus réac, vieillesse aidant. Et comme je n'ai pas la science infuse...
Plein de blogs SFFF existent, de l'avis lapidaire au plus analytique, il y en a pour tous les goûts et c'est bien comme ça.
Vous étiez de cette intelligence sûre
Et qui se connaît bien
Et qui drague la nuit les grands auteurs
Pour être sûre d'être orthodoxe
(Et... Basta !, Léo Ferré)

Le choix du livre

Facile pour toi, petit lecteur, de choisir un roman. Mais lorsque l'on lit au moins un roman par semaine, pas si simple de choisir son livre de chevet, il faut se tenir plus ou moins au courant de l'actualité : moi je regarde chez ActuSF, Bifrost, le forum du Bélial et de Planète SF, quelques blogs recensent aussi les futures parutions, ou lectures (RSF blog, Chuuuut... maman lit)
Les blogs sont aussi un moyen formidable de découvrir des livres hors actualité de parution.
Je jette aussi un oeil sur les étagères de mes deux médiathèques numériques auxquelles je suis inscrit. Et aussi sur les sites pirates qui proposent sans vergogne des livres piratés ! (Ben oui, je ne roule pas sur l'or, je lis beaucoup et les livres deviennent quasiment un luxe)

Cas particulier


Parfois, pas besoin de choisir, les livres viennent à toi via les SP, ou Service de presse. Il s'agit d'un livre qui t'a été offert "gracieusement" par un auteur, un éditeur, un site communautaire... le tout en échange d'un billet de ta part. On peut aussi le demander, le quémander, ou tout faire pour se faire remarquer dans l’hypothétique espoir que...
J'indique toujours dans mon billet son origine et j'ai créé le tag "Service de presse". J'y ai inclus les romans gagnés lors de concours, qu'il soit organiser en partenariat avec l'éditeur ou non, les livres reçus via Babelio ou NetGalley. Pas de tromperie sur la marchandise !
J'ai un sentiment partagé envers les SP : d'un côté, ce sont des livres gratos, de l'autre, j'ai l'impression de me vendre au grand capital.
Pour le moment, j'ai reçu à ce jour 3 SP fournis par des auteurs, deux découvertes très agréables, l'une moins.
Après, suis-je moins dur, plus malléable lors de SP, je ne peux répondre, à vous de vous forger un avis sur mon inflexibilité.


Mettre ou ne pas mettre la quatrième de couverture ? That is the question

J'ai découvert récemment que certains blogueurs pensaient que c'était une hérésie de mettre le résumé de l'éditeur, je ne mettais jamais posé la question avant.
Moi je le mets. Au tout début je rédigeais un résumé moi même, je le fais encore en quelques phrases.
Je suis déjà tombé sur des blogs qui attaquent directement leurs avis sans aucun résumé et si on ne connait pas le bouquin, c'est parfois difficilement compréhensible.
Je mets clairement "Présentation de l'éditeur ", que celui qui connait le livre zappe, que les autres lisent, c'est cadeau.


Prise de note

Mon blog, mon email sont chez Google, mon smartphone est sous Android, cela fait longtemps que je n'ai pas tenu un stylo entre mes doigts, donc j'utilise l'appli Google Keep pour prendre des notes... (oui, j'ai peur de me vendre au grand capital avec des SP et je suis google accro ! ). Si tu veux découvrir les formidables outils offerts gracieusement par Google, je t'invite à cliquer sur ce lien qui me permettra de m'en mettre plein les poches : clic
Certaines lectures me donne pléthore de notes (souvent celle qui titillent mon intellect ou les daubes), d'autres néant mais m'emporte dans une cavale de plaisir de lecture jusque la dernière page.
Une idée m'a plu, déplu, cela me fait sourire, sortir les mouchoirs, je prends note en une ou deux lignes. Parfois l'idée général du futur avis prend forme alors que l'on débute à peine sa lecture.

Rédaction

Ici basta le téléphone, je travaille sur mon PC, rien ne vaut un vieux clavier et une souris. Si ma prise de note a été bonne, il s'agit essentiellement de rassembler les idées, de remettre en forme.
Pour les cas où je n'ai pas de notes, je fais un premier jet et y revient dans la journée, ou les autres jours. Ça prend forme au fur et à mesure de la décantation dans un coin de ma tête.
J'aime mieux rédiger de suite après ma lecture, pour ne pas oublier certaines choses, mais parfois je rédige ma critique 2-3 semaines plus tard : pas trouver l'accroche, comment aborder le livre. Comme j'ai lu quelques livres depuis, je me rafraichit la mémoire en lisant les avis sur d'autres blogs ou sur babelio. Une phrase de l'un, un paragraphe de l'autre et hop, je sais comment attaquer le versant du livre et ça coule tout seul.
En ce moment, je galère sur le film Fahrenheit 451 de Truffaut et le film 1984.

Serré ou plutôt long ?

J'aime m'entendre parler, mais je me saoule assez vite. Donc c'est souvent entre "Trop cool l'histoire et les personnages"et les avis d'un serpent géant.
Et comme parfois je dévie du sujet...
Par contre, lorsqu'il s'agit de tag, on ne m'arrête plus.

Divulgâcher, moi ! Jamais

Je préfère laisser la découverte au lecteur. Cependant, lorsque l'on résume l'intrigue de départ, difficile de savoir où et quand s'arrêter, c'est un ressenti personnel.
En SF, il y a souvent une chute, donc la dévoiler n'est pas très judicieux à mon sens.
Le spoil qui m'a fait le plus rire s'est déroulé lors de la sortie d'un tome de la saga Harry Potter. Un reporter filmait les gens sortant de la librairie plein d'enthousiasme et dans la foule, un mec avait une grande pancarte avec "Dumbledore meurt à la page XXX" Génial ! Le mec a fini aux pompes funèbres.


Ils en pensent quoi les autres blogueurs ?

Je suis d'un naturel sympathique et je vous défriche le terrain. J'essaye juste d'indiquer en une citation le ressenti général du blogueur, afin de vous éviter de devoir tout ouvrir pour avoir un son de cloche différent.
Donc, pour faire simple, j'en ai rien à foutre de l'avis des autres, seul le mien compte, mais je le fais pour vous lecteurs !

Citation

J'ai fait mes premiers pas sur Babelio, j'en ai gardé une faiblesse pour les citations que je glisse en fin de billet.
Je lis sur liseuse, je mets en surbrillance puis un copier/coller. Pour les rares lectures papier, une photo, une appli de reconnaissance de caractère. (Je tape à deux doigts, je ne vais pas me farcir 30 minutes de recopie)

Tager ses billets

Auteur, Editeur, DRM ou non, roman, vidéo....
Dans l'idéal, il faudrait que je mette quelques mots clés comme le sous genre du roman mais j'ai la flemme et je suis assez bordélique. Je me contente donc de regarder le classement pharaonique d'une divinité égyptienne en me disant "Mais comment fait-il ?"

Noter ses lectures

Je le faisais à mes débuts, j'ai arrêté, je continue sur Babelio, mais quand on revient sur ses lectures quelques mois plus tard, parfois on se dit qu'on avait tout faux, et que ce livre bien noté ne nous ai guère resté en mémoire.
Alors cela t'oblige parfois à lire tous mon avis pour connaitre mon opinion, j'en suis même pas désolé. Mais si tous les lecteurs votent unanimement pour la réapparition de la note, je veux bien m'y plier, mais je ne mets que la note sans l'avis : clair, simple et efficace.

Les affiliations

Je suis blogueur, pas commerçant. En outre, je pense que vous êtes bien assez grand pour savoir où acheter un roman.
Je fais déjà indirectement de la pub pour les maisons d’éditions, c'est bien suffisant. En outre, c'est souvent Amazon en lien, je ne pense pas que ce soit le commerçant qui a le plus besoin de copinage.
De plus en plus de blogueurs le font, grand bien leur fasse, mais quand à moi, je ne suis pas très fan de cette manière de faire. Quand je lis Le Monde faire un article sur le surendettement juste à côté d'une pub pour une maison sur le regroupement de crédit, je me demande où est l'indépendance du journal...
Après, chacun fait ce qu'il veut sur son blog et ma curiosité mal placée aimerait bien savoir si cela rapporte, et combien ?


La reconnaissance

Donner son avis sur un blog, c'est bien, mais savoir qu'on est lu procure une petite satisfaction personnelle, cela flatte son égo dans le sens du poil.
Je publie toujours mes avis sur Babelio, c'est un public différent qui ne fréquente pas toujours sur les blogs, par contre je ne met pas de lien vers mes critiques, seul mon profil indique que je tiens aussi un blog. En outre, ça permet d'avoir quelques SP de temps en temps.
Pour suivre les sorties chez les éditeurs, ou certains blogueurs, je me suis créé un compte Facebook, et de fil en aiguille, je partage mes billets dessus, plus quelques infos de manière irrégulière. Cela reste centré sur la SF, peut être d'ici quelques années je partagerai les photos de mes chats, mais faut pas trop y compter...
Dernièrement, je me suis inscrit sur Planète SF, que je fréquentais en anonyme et je collabore au meilleur magazine SFFF du monde, l'indétrônable Futurs présents.
C'est surtout Facebook qui génère du passage, et permet à d'autres lecteurs de connaitre mon blog. Un outil de curation quasi indispensable.
Après, le but n'est pas d'avoir 1000 visites par mois, si je suis lu par quelques fidèles, c'est déjà pas mal. 


Voilà vous savez tous sur les coulisses du chien critique.
Pour compléter, hasard du calendrier, le schizophrénique Just a word vient de publier un billet sur les SP, les affiliations et ce qu'est critiquer

C'est un TAG, la coutume veut que l'on cite d'autres blogueurs qui se prêtent au jeu. J'aimerai bien avoir l'avis des petits nouveaux : Alterran, John évasion, Et bien sûr lutin82 pour le retour de bâton, sans oublier le maki
Et tout blogueur qui en a l'envie...
Vous pouvez bien sûr adapter ce tag en fonction de vos désirs


Elles - Ils vous dévoilent leurs coulisses :

Les coulisses de Cunéipage, avec une liste impressionnante de prescripteurs de livres;
Les coulisses du Actu du noir, pour connaitre ce qui le fait aussi vomir qu’un discours de Wauquiez;
Les coulisses d'Ici, je suis ailleurs, dans les commentaires
Les coulisses de Cultur'elle
, dont les lectures deviennent la matrice de réflexions existentielles;
Les coulisses de Chez Yueyin, qui lit dans ses toilettes de manière enthousiaste et mal peignée !;
Les coulisses d'Aux bouquins garnis, amoureuse de François Busnuel et de ses petites lunettes et ses cheveux fous;
Les coulisses de The autist reading, qui m'a fait chercher le définition d'alexithymique;
Les coulisses de Lettres exprès, qui n'aime pas trop en dévoiler (de l'intrigue du livre);
Les coulisses de Pativore, une lectrice éclectique qui aime aussi les mauvais genres;
Les coulisses de Lecture sans frontières, qui prend un plaisir sadique à corner ses livres;

(Le tag ayant sa vie propre désormais, difficile de tout recenser, mais cela permet de découvrir au fil des billets de nouveaux blogs. Je continue à indiquer ceux que je trouve cependant)

31 commentaires:

  1. Un tag très intéressant à lire, je me retrouve dans pas mal de tes choix même si perso je ne suis pas (trop) Google addict et que j'ai encore un carnet qui me suit avec mes notes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci.
      J'ai remarqué que beaucoup de blogueuses aimaient utiliser le carnet, beau de préférence. Les blogueurs de sexe masculin sont des êtres insensibles et froids...

      Supprimer
    2. J'utilise un carnet moi aussi ;)

      Supprimer
    3. Mdr moi je le veux surtout pratique le carnet... déformation professionnelle avec l'habitude de prendre des notes sur le terrain ;)

      Supprimer
    4. @apophis : les divinités sont au delà du genre...

      @maman : même pas de scrapbooking ! Je sus déçu . J'espère qu ' il y a au moins des dessins à l'interieur.

      Supprimer
    5. Mais d'où viennent ses a priori ?? Du coup je me sens décalée avec mes pauvres carnets remplis de notes basiques... ;)

      Supprimer
    6. A priori ?
      Les filles aiment le rose, les jolis carnets et ne parlent que de bébés et de chatons tout mimi.
      Les garçons aiment le bleu, adorent jouer au football, ne parlent que de grosses cylindrées et de rottweiller !
      Difficile lorsque l'on entre pas dans ces cases ! A moins que les médias nous mentent ?

      Supprimer
  2. Rhooo... Trompée (oui !) par la phrase d'accroche (et inattentive à la catégorie de l'article, ok) j'ai été surprise de voir à la fin que c'était un tag.
    Je pensais que tu faisais ça de ton propre chef pour nous montrer ta façon de faire ou pour m'aider à décider si je n'ouvrirais pas moi-même un blog, tiens, au fait.

    C'était sympa à lire, en tout cas. Ton humour a comme d'habitude fait mouche auprès de la fidèle que je suis ^^.
    J'imagine bien les articles sans avis, avec juste la note du type "3 Robert sur 5"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas de la tromperie, ni un réellement un TAG, mais juste un billet qui permet de donner ma façon de rédiger et d'espionner mes voisins l'air de rien...
      Content de constater que l'idée d'ouvrir ton blog soit présente. Ne pas oublier de chroniquer des Wilson surtout.
      Et je garde en mémoire ta notation, je n'aurais jamais pensé à utiliser comme échelle de valeur le Robert. Magnifique.

      Supprimer
  3. C'est sympa d'avoir ce genre d'infos !
    A vrai dire pour ma part j'en parle régulièrement sur mon suivi lecture de livraddict (dont je suis addict xD) du coup je ne ressent pas forcement le besoin de tout dévoiler directement sur le blog mais j'y penserais si un jour j'ai l'envie de me faire un tag :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je suis quelqu'un de sympa.
      Je ne connais pas livraddict, c'est quoi cette fonctionnalité "suivi de lecture" ? Tu as un lien ?
      Toujours plaisant à faire les tags, j'espère pourvoir lire tes coulisses.

      Supprimer
  4. Encore beaucoup d'humour dans ce tag. Mais je vais passer mon tour, je dois encore faire le tag book vs ereader d'il y a 2 ans !! ;-)

    En tout cas c'est toujours un plaisir de te lire... et je te rejoins sur pas mal de chose. Les notes que j'ai enlevé, les affiliations Amazon (:-/) sinon je ne reprends jamais la 4ème de couv' car je ne les lis pas et certaines maisons d'éditions sont fortes pour spoiler le bouquin dedans (coucou Actes Sud !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le jour où je me prendrai au sérieux... Ce ne sont que des livres, il faut relativiser.
      Je t'ai tagué pour te rappeler que tu avais un peu, beaucoup... de retard, mais je me doutais que nous avions beaucoup de choses en commun. Sur le fait que tu ne reprennes pas les résumés éditeurs, cela ne me dérange pas car tu le fais toi même, donc c’est facile pour le lecteur de se faire un avis.
      Et pour les spoils outranciers, je censure (coucou Actes Sud !)

      Supprimer
  5. Très chouette article même si c'est un TAG. J'ai beaucoup aimé l'idée et le ton que tu donnes à l'article. Comme toujours remarque ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas réellement un tag, juste de l'espionnage industriel déguisé !
      Et merci

      Supprimer
  6. Beaucoup d'humour, comme d'habitude, c'est toujours plaisant à lire. Sinon, pour répondre à 2-3 trucs :

    - Je suis comme toi, j'indique explicitement mes (rarissimes) SP reçus.

    - je ne recopie jamais le résumé du bouquin, car outre les spoilers pondus par certains éditeurs débiles, je donne les bases de l'intrigue dans ma critique, donc cela ferait finalement double emploi. En plus, pour être honnête, j'estime le lecteur assez grand pour trouver le résumé du bouquin tout seul sur son site marchand préféré. Après, ça ne me choque pas lorsque d'autres blogueurs le font (c'est le cas de l'écrasante majorité), et même si je trouvais que c'était une connerie, je la bouclerais parce que chacun est maître chez lui.

    - Si c'est moi le serpent géant, Nebal fait en moyenne largement plus long que moi :D

    - Comment je fais pour le classement ? Des fois ça coule de source, des fois pas du tout. Mais ça a le gros mérite de regrouper facilement les romans partageant des points communs. C'est plus facile, après, de répondre à quelqu'un me demandant ce qu'il peut lire dans le même genre que le roman X.

    - Concernant Amazon, personnellement, avec le blog, je suis dans une optique de partage (gratuit), mais le but n'était pas non plus qu'il me coûte du pognon. Et c'est ce qu'il fait. Et du pognon, je n'en ai pas des masses. Donc je n'ai pas noué un partenariat pour gagner des sous, mais ne pas en perdre. Après, hein, ça plaît, ça plaît pas, rien à foutre :)

    Sur ce que ça rapporte, j'ai peu de recul (5 mois), mais me concernant, ça fait en gros 1 euro toutes les mille vues. J'en suis à un peu moins de 105 000 vues depuis le 1er janvier 2018 au moment où je rédige ces lignes, je te laisse faire le compte. Donc, à moins d'avoir un gros volume de vues, un partenariat ne sert pas à grand-chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Et l’air de rien, tu as répondu au TAG, sans langue de bois comme d’habitude et en toute transparence. Je me doutais que les affiliations rapportaient peu et vu la fréquentation de mon blog, être contre cette pratique ne peut me porter préjudice ;p Tu as étanché ma curiosité, et sûrement celle de pas mal de personnes au passage
      Après, je ne visais personne en particulier, je donnais juste mon opinion. En plus, comme tu recenses beaucoup de livre en anglais, le prescripteur c’est toi et non l’inverse.
      Tu donnes un résumé dans ton article, donc nous savons ce qu’il en est (et comme tu le dis, et que je notais aussi dans mon billet, chacun est maitre chez lui)
      Pour le classement, je ne peux que m’incliner, celui qui vient chez toi peut trouver très facilement d’autres livres qui pourraient lui plaire, chez moi c’est l’anarchie.
      Le serpent géant était bien pour toi, j’avais oublié Nébal, mais comme c’est un con, cela ne compte pas. Et les derniers articles lus par chez lui était court (début de son blog)

      Supprimer
  7. À quand les coulisses de l'écriture de cet article ? =P
    La quatrième de couverture est un beau débat potentiel, que j'ai longtemps eu personnellement avec moi-même. Je résume parfois, parfois pas, mais je ne mets plus la quatrième qui prend pas mal de place, que chacun pourra trouver en 2 clics s'il le souhaite, qui est inutile pour les livres qui tournent partout, qui divulgache bien souvent et que personnellement je ne lis quasi-jamais.
    Pour les notes, un "bon" avis n'a pas besoin de note à priori, même si c'est toujours plus facile à lire/comprendre. Le principal problème des notes à mon sens, c'est la comparaison, qui n'est jamais satisfaisante.
    Quant aux chroniques des copains blogueurs, il faudrait que je les mette, ça me paraitrait vraiment sympa, mais c'est toujours un parcours du combattant pour les retrouver toutes, alors... Du coup je ne lis plus que des livres que personne n'a lu ces 5 dernières années, c'est plus simple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "À quand les coulisses de l'écriture de cet article"
      Pas cool Baroona de spoiler mon futur programme !

      Je comprends mieux désormais pourquoi certains blogueurs sont vent debout contre les 4emes de couv'. Et pour les notes, oui, c'est vraiment ça. Il faudrait noter seulement sur son lit de mort, pas avant.

      "Du coup je ne lis plus que des livres que personne n'a lu ces 5 dernières années,"
      Solution extrême mais qui me satisfait parfaitement car j'ai découvert 2-3 romans "oubliés" sur ton blog

      Supprimer
  8. Une entrée intéressante dont, si j'ai bien compris l'enjeu et aussi d'y répondre ?

    Bon alors je me permets de le faire ici, d'accodak !?
    •••

    Avis, Critique, Recension et/ou Ressenti ?

    Il me semble difficile de départager ces différents angles, qui par ailleurs se recoupent.
    D’une manière générale, quelqu’un qui avance l’argument « objectif » lorsqu’il parle de juger une création (livres, films, bandes dessinées, séries télévisées, etc.) me fait doucement rigoler. Tout ce qu’on pourra en dire passe forcément par soi, ses goûts, ses attentes, ses connaissances, son humeur, bref c’est absolument et totalement subjectif.

    Le choix du livre

    Comme toi, je lis des blogs (la preuve), des forums, des magazines, je fréquente des bibliothèques municipales, et des librairies.

    Au sujet du service de presse, je suis plutôt contre. Je m'explique :

    D’une part chez les « professionnels de la profession » il enlève une part importante de la lecture, le prix de celle-ci.
    Ainsi dans nombre de critiques « professionnelles », le prix n’apparaît même pas. Cependant lorsqu’on achète un roman qui coûte disons 23 €, selon les budgets, ce n’est pas rien. Et je pense que cela influence son ressenti, surtout lors d'avis mitigés.

    On pourrait me dire qu’emprunter dans une bibliothèque c’est la même chose. En effet. Sauf qu’il y a une démarche, celle d’y aller, de chercher, de faire des choix. Un SP ça vous arrive tout seul, et vogue la galère. Je me souviens de ce que disait une critique du Masque & la Plume, l’émission de radio, à propos d’une maison d’édition dont elle ne critiquait plus les livres car, elle ne recevait plus de service de presse.

    Pour ma part je lis des livres parce que j'aime ça, j'en parle parce que j'ai dans l'idée que la critique peut, et devrait être aussi un exercice littéraire. Et plutôt que de tenter d'écrire un roman j'ai investi cette aire de jeu. L'idée c'est aussi, dans une société de consommation comme la nôtre, d'en déjouer les mécanismes, à mon échelle. En faisant quelque chose que j'aime : lire, regarder des fictions, et en parler (avec pour ambition d'en soigner l'aspect formel, ludique, de soigner le style), gratuitement.

    Cela dit, chez des amateurs, c’est différent dans la mesure où ils ne sont pas rémunérés pour faire ce qu’ils font, et recevoir des SP, peut être financièrement intéressant.
    Pour ma part je n’en ai jamais demandés, et je n’en veux pas. Mon blog est un loisir, et je n’y tolère aucun échanges marchands.

    Mettre ou ne pas mettre la quatrième de couverture ? That is the question

    Oui, pourquoi pas, ça peut être intéressant dans le travail formel de la critique, mais attention à ne pas gâcher la lecture de ceux qui peuvent nous lire. D’une manière générale, j’évite autant que faire se peut les résumés de texte. Je préfère construire autour de ce dont je parle, apporter (modestement) un supplément ; en faisant une généalogie d’un genre (je l’ai par exemple fait pour le space opera militaire dernièrement), ou encore donner un angle d’interprétation (comme pour l’Échiquier du mal récemment)

    Prise de note

    J’en prends, sur des carnets, mais elles ne me servent pas forcément. Par contre je profite de mes trajets « domicile-boulot », pour réfléchir, envisager des angles, résumer mes lecteurs. Et souvent ça paye.

    Rédaction

    Ça dépend, parfois des idées me viennent à l’improviste et je rédige sur du papier. Mais au final, ça se passe au clavier.

    Serré ou plutôt long ?

    Ça dépend aussi, surtout de mon parti pris formel.

    Divulgâcher, moi ! Jamais

    C’est en effet mon motto, tenter d’en dire le moins possible sur l’histoire. Tout en disant tout le bien que j'en ai pensée. Dans la mesure où je passe plutôt du temps à parler de ce que j'ai aimé, plutôt que de ce que je n'ai pas apprécié.

    Pour le reste des rubriques je n'ai pas d'avis. Et j'en ai sûrement déjà trop dit. d'ailleurs je me demande si c’était ton intention de déclencher ce type de commentaire.

    Hasta la vista !!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait d'y répondre, c'était le but, ici (dans les commentaires) ou ailleurs (sur un blog).
      Merci d'avoir jouer, pleinement, le jeu. Cela permet d'avoir mieux une idée du blogueur qui se cache derrière ses billets et de comprendre ses partis pris "éditoriaux".

      Tu soulèves un point intéressant sur les SP, le cas où la manne se tarit. J'avais vu un blog qui avait agi de la m^me manière que l'émission que tu cites. Nous voyons ici que le partage de ses lectures n'est plus de mise...

      Et pour ceux qui ne te connaissent pas et que tu as donné envie de te découvrir, je mets ton blog : Ici je suis ailleurs, et ça se passe : http://artemusdada.blogspot.com/

      Supprimer
  9. Très belle article où on apprend pas mal de choses sur toi��
    J'y répondrai avec plaisir, j'ai pas mal d'éléments en commun

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis mis à nu pour vous. Rien à cacher !
      J’attends donc tes réponses

      Supprimer
  10. Bon j'ai un carnet.... avec des notes super mal écrites, des tâches.... mais de temps en temps je colle un stocker de chaton. mdr. J'aimerai coller des stickers de haches, mais ça ne cours pas les rues. Sympa comme tag.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "carnet.... avec des notes super mal écrites, des tâches"
      Bravo, heureusement qu'il y a des stickers de chats pour rattraper le coup !
      En ce moment, tu peux aussi coller plein de stickers de beaux, intelligents et pas macho footballeurs.
      Pour le tag, j'ai vu que tu y répondais plus ou moins sur ton blog. Et joyeux anniversaire.

      Supprimer
  11. Très intéressant, merci !
    J'utilise Evernote de mon côté, c'est pas la panacée pour la prise de note mais j'ai pas encore trouvé d'équivalent sur ses fonctionnalités annexes (notamment la capture d'articles qui me sert beaucoup pour faire de la veille).
    Pour les SP je sais que je suis toujours mal à l'aise quand j'aime pas le livre du coup. Et j'ai le même problème quand c'est un cadeau. En fait c'est la plaie les livres offerts :D

    RépondreSupprimer
  12. Ravi de pouvoir t'aider à améliorer ton blog ;p
    J'avais testé Evernote, mais je lui avais trouvé un côté trop usine à gaz. Bref, pas non plus trouvé la solution idéale, à moins de s'implanter une puce dans le cerveau, ce qui est assez invasif.
    Pour le problème des SP et des cadeaux, militons pour recevoir des chèques livres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, à propos des "SP" Gilles Dumay (AMI) a donné une adresse pour en recevoir lorsqu'on est un blogueur : http://blog.albin-michel-imaginaire.fr/2018/06/12/ajout-dun-nouveau-lien/

      Supprimer
  13. Bonjour, chouette tag, mes petites réponses sur https://pativore.wordpress.com/2018/06/19/tag-les-coulisses-du-critique/

    RépondreSupprimer
  14. Ahaha, je vois que je suis la Corneuse diabolique de la blogo ! Je t'ai cité en fin de billet, je vais réfléchir à reformuler ça.
    Bon sinon, je n'avais pas compris le sens de la question "ils en pensent quoi les autres blogueurs ?" Je pensais que c'était du fait que je blogue, ou de ce que j'écrivais, ce qui m'avait d'ailleurs semblé étrange mais je n'ai pas creusé...
    Et complètement d'accord avec toi sur ta réponse à "divulgâcher, moi ?" J'ai vu que, beaucoup, voire tous, se sont récriés contre cette pratique insidieuse mais en fait, pour moi, on est tous le spoileur/divulgâcheur d'un autre, qu'on le veuille ou non. Il y a des limites évidentes mais parfois, je sens bien que le blogueur pense n'avoir rien spoilé alors qu'il en dit 3 fois trop à mon goût (ça c'est quand j'ai déjà lu le livre). Et inversement (le contre-coup du "ne surtout pas trop en dire"), certains taisent volontairement des faits en pensant bien faire (des faits qui, après lecture, n'ont rien d'un spoiler pour moi), et il m'est déjà arrivée de me lancer dans l'histoire, tentée par d'autres éléments, alors que si j'avais su qu'il y avait tel autre qu'on a volontairement tu, je n'y serais pas allée...

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.