Dans le cœur d'Eltanis

 

Dominique Lémuri, Armada éditions, 2021, 40 p., 5€ papier


Si tu aimes les aliens non anthropomorphes.

 

Présentation de l'éditeur : 

Colon fraichement débarqué sur la planète Eltanis, le géologue Sergueï Olafsson se lance passionnément dans l’étude de son nouveau monde. Au coeur d’un échantillon de minerai de fer, il découvre une substance liquide au comportement inexplicable.
Quels risques encourt-il en s’intéressant à cet organisme qui n’appartient pas à son domaine d’expertise ? Sa curiosité de scientifique l’entrainera-t-elle bien plus loin que son imagination ?
 

Mon ressenti :


Sur une planète nouvellement colonisée, Eltanis, la rencontre avec une espèce alien va bouleverser l'installation.

Voici un préquel à Sous la lumière d'Hélios que j'avais beaucoup apprécié. Nous assistons au début d'une infection des colons d'un virus particulièrement invasif. Je retrouve avec plaisir la plume de l'autrice qui arrive en peu de mots à nous faire vivre son aventure. Des les premières pages, nous sommes plongés dans cette biosphère étrangère de façon très réaliste et naturelle. Un premier contact qui laisse présager un dénouement différent de ce que l'on lit habituellement, les aliens ne sont pas tous aussi méchants qu'Alien.
Découverte récemment, je continuerai avec plaisir à lire les textes de l'autrice.
 



Seul ombre au tableau, l'histoire n'est qu'un début et il faudra lire le roman pour en profiter pleinement. J'aurais préféré une nouvelle qui puisse se lire de manière indépendante. C'est donc une mise en bouche qui devrait donc vous faire lire ce roman. Et c'est au final une bonne chose. Et l'éditeur le signale dès la couverture.

J'avais interviewé l'autrice il y a quelques temps.

D'autres avis sur le site du Galion des étoiles.
 

4 commentaires:

  1. Moi je viens de lire "teracoaster" dans "géante rouge" sympathique court récit d'une course sur des montagnes russes géantes dans le désert du Sahara post-apo avec fusion humain et oiseau-totem. Inscrire l'auteur à mes prochaines lectures vais-je? Je serais tenté.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commandé aussi ce numéro de cette revue. Ne l'ayant pas lu, je ne peux pas te dire si c'est du même acabit, mais son roman vaut vraiment le coup

      Supprimer
  2. J'avais bien aimé le roman aussi!

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.