Replis

 

Emmanuel Quentin, Mnémos, 2021 (Mü éditions, 2019), 264 p., 6€ epub sans DRM



Un jeune homme reçoit la plus belle des propositions, avoir une relation fusionnelle avec son père, et refuse... Pourquoi ?

Présentation de l'éditeur :

Dans une France ravagée par le changement climatique et la Grande Guerre des Frontières qui s’en est suivie, l’État contrôle tout et abreuve la population de fake news. Daniel Sagnes est l’un de ces monteurs/menteurs, simple rouage de la grande machinerie du mensonge institutionnalisé. Et à ce titre, il sait que l’Assimilation, qui permet de transférer aux enfants la conscience d'un de leurs parents en fin de vie, présentée comme seul espoir de survie dans ce monde de centres, est une supercherie. Alors quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père honni, il n’a d’autre alternative que la fuite.


Mon ressenti : 


Second roman de l'auteur que je lis sans savoir de quoi il retourne, bonne idée ou pas ?
Ai-je tenté un repli après quelques lignes ?

Daniel Sagnes est monteur vidéo travaillant pour l'État. Son rôle est de faire de la propagande en faisant dire aux images ce qu'elles ne sont pas. C'est le monsieur Photoshop de la vidéo. Comme le personnage de 1984, nous sommes aussi en pleine dystopie dans quelques dizaines d'années. Un monde apocalyptique après une hécatombe végétale ayant eu des effets dévastateurs sur la vie. La science a tout de même fait une percée significative : la possibilité de transfert de la conscience dans la tête de sa progéniture.

Encore un roman sur des lendemains qui déchantent comme je les aime, plein de cynisme et de misanthropie. On rigole, jaune, noir et je me suis bien marré avec les répliques du personnage principal.
Emmanuel Quentin nous parle du mensonge, des fake news vidéos auxquels nous aurons de plus en plus dans quelques années. C'est un véritable page turner, un thriller efficace lu en deux jours. Encore un auteur qui fait baisser cruellement ma productivité au boulot... Un auteur à éviter si tu travailles dans une centrale nucléaire...
Un bémol cependant, la fin est un peu trop rapide, j'aurai aimé rester un peu plus dans ce monde. Mais bon, si on veut du rabe, c'est que le plat est bon.

Ne me reste que Dormeurs à lire de l'auteur, mais comme il n'a pas fait d'effort pour choisir un éditeur avec format numérique, moi je vais aller dormir afin de récupérer les heures de sommeil que l'auteur m'a volé.

Ce roman existe aussi en poche chez Pocket


17 commentaires:

  1. Avec notre monde complétement désespérant, je sens que notre ami fait du cabotage, pour ma part, ce n'est pas dans mes envies de lectures du moment.

    RépondreSupprimer
  2. Même pas un renvoi sur mon blog pour que je me rappelle ce que j'en ai réellement pensé. ;-)

    Pas le meilleur de l'auteur mais c'est tout de même agréable à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi un renvoi ? Je suis sûr que Google l'a mis dans le premier résultat !
      Très très agréable à lire

      Supprimer
  3. Pas de renvoi chez moi non plus, vilain toutou :'(
    Un chouette roman, j'ai juste pas aimé la fin que j'ai trouvé trop facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même réponse qu'au Yogo

      La majorité des lecteurs trouvent la fin moyenne. Ne reste plus à l'auteur de faire une édition corrigée !

      Supprimer
    2. Ah mais je ne peux pas changer la fin, elle a un lien (ténu, certes) avec le prochain bouquin. (Et puis j'avoue qu'elle me plaît, à moi😉)

      Supprimer
  4. je me le suis procuré en poche cet été, je sens que ça va me plaire, mais je vais attendre que mon patron parte en vacances (la prod) ! lol

    RépondreSupprimer
  5. Et pas de lien vers chez moi non plus. Tout fout le camp !

    Ah... Attends... Chuis bête, je l'ai pas lu... Tout s'explique. Bon, il ne me reste plus qu'à y jeter un œil alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, j'aurai du te jeter en pâture sur les RS. J'espère que tu répareras vite ce manque.

      Supprimer
  6. 1ere tentation de la rentrée.J’achète comme dit je sais plus qui.
    Bonne reprise à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reprise un peu trop prenante, mais on tient le choc.
      Alors, tu l'as acheté ?

      Supprimer
  7. Toujours dans cette fameuse liste des livres à lire quand j'aurai le temps. Même si la fin ne fait pas l'unanimité ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va tenter de le soumettre à la question sur cette fin, il ne faut pas qu'il s'en sorte aussi aisément !

      Supprimer
  8. Lu aussi cet été. Bien aimé, mais j'ai trouvé la fin un peu trop facile, et la "révélation" en décalage avec la personnalité du personnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, chaque bouquin à son public. Tu as déjà lu d'autres textes de l'auteur ?

      Supprimer

Fourni par Blogger.