[TAG] Les incontournables (récents) en SFFF



Les blogueurs sont en rogne, ils en ont marre de voir des listes des oeuvres incontournables. Alors ils font des listes d’incontournables !
C'est Vert qui a soufflé la première le vent de la révolte, les médias généralistes n'auront plus l'année prochaine qu'à faire un copier coller de ce travail collectif !

Je partage son avis, trop de vieux textes, avec des incontournables très contournables pour une porte d'entrée aux novices.

Lorsque les médias généralistes consacrent des articles aux littératures de l’imaginaire, c’est toujours une joie qui tourne rapidement à l’aigre lorsqu’on regarde les ouvrages cités. En effet, les titres proposés sont assez systématiquement les mêmes et ont généralement comme point commun d’avoir tous été écrits entre les années 1950 et les années 1970, le plus souvent par des hommes blancs.
Loin de moi toute idée de remettre en question le statut culte ou la valeur de ces œuvres. Mais tous ces classiques du genre sont-ils vraiment aujourd’hui la meilleure porte d’entrée pour découvrir les littératures de l’imaginaire, et surtout, n’y-a-t-il aucun livre sorti plus récemment qui pourrait intégrer ce club ultra-select ?

Chaque blog SFFF te donne sa liste mais oublie généralement un auteur, un oubli inexcusable !
Alors pas le choix, je dois prendre mon clavier et mon couteau pour te donner la VRAIE liste des incontournables en SF ! La seule, l'unique.

Alors attention jeune novice, après lecture de ces romans, plus rien ne sera comme avant, tu ne liras plus que de la SF. Ta vision du monde en sera transformée :
- Une étoile filante dans le ciel ? Que nenni, une invasion alien !
- Un confinement ? Non, juste le début de la FIN.
- Ton animal de compagnie qui te regarde bizarrement ? Juste le début de sa prise de pouvoir sur le monde.

Bref, tu seras parano comme jamais, et tu penseras connaitre la solution à toutes les problématiques de notre planète car toi, tu sais, TU LIS DE LA SF !

Voici donc LA MA UNE liste de plus :
Liste qui pourrait très bien ne comporter qu'un seul roman.

Spin, de Robert Charles Wilson, 2007

Le pitch : Une nuit d'octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles.
Pas besoin d'en dire plus, l'idée est géniale, stupéfiante, éblouissante. Elles ont toujours été présentes et en un instant plus rien. Pourquoi ?
Nous suivons les pas des personnages au fil de leur existence qui va vous emmener loin très loin. Et chaque page tournée va donner une intrigue de plus en plus monstrueuse.
Si tu veux savoir ce qu'est le Sense of wonder", le livre qu'il te faut.


Les affinités, de Robert Charles Wilson, 2016

Le trop semblable à l'éclair, le livre du moment t'a pompé sérieusement ? Alors lis ces affinités.
La science fiction, ce n'est pas que de la science dure, c'est aussi les sciences sociales.
Robert Charles Wilson te donne une vision de l'avenir en extrapolant l'avenir des réseaux où tout à chacun se regrouperait par affinités de goûts. Plus de casse couille, l'entre soi ultime. Une utopie au final très dystopique.




Les chronolithes, de Robert Charles Wilson, 2003

Quand l'extraordinaire vient se confronter à l'ordinaire.
Un monument gigantesque apparait comme par magie dans une ville, célébrant une victoire militaire qui aura lieu dans 20 ans !!!
Quel impact dans la société ? L'auteur se focalise sur une famille lambda pour nous montrer les bouleversements sociétaux qui découlent de cette étrange apparition.
Un roman qui parle du voyage dans le temps mais qui en donne une approche radicalement différente.



À travers temps, de Robert Charles Wilson, 2010

Qui n'a jamais rêvé d'aller voir "ce connard de Temps pour lui balancer un bon coup de pied dans les bijoux de famille."
Et vous, que feriez vous si vous aviez la possibilité de vivre dans le passé à l'avenir gravé dans le marbre plutôt que dans le présent et son avenir incertain ?
Nous sommes toujours dans le classique du voyage dans le temps mais Robert préfère s'attarder sur les concepts de progrès, de passé, présent et futur.
Bourré d'humour, un divertissement efficace qui est aussi une bonne porte d'entrée aux classiques de la SF car c'est un hommage à un "vieil" auteur : Clifford D. Simak et son Au carrefour des étoiles datant de 1968
Mon avis frétillant


Julian, de Robert Charles Wilson, 2011

Marre des post apo interchangeables ? Et bien suis les aventures de Julian Comstock.
Un roman qui interroge la thématique du pouvoir et de l’asservissement des religions. Le futur est ici un passé révolu. A lire avant de choisir ton prochain président.







Voici donc une liste des indispensables incontournables. Comme quoi, on peut découvrir toutes les thématiques de la SF par un seul auteur.
N'oublie jamais : Tout est bon dans le Wilson !
La preuve ici


Comme je suis sympa, je t'offre une deuxième liste qui référence les contournables (récents) en SFFF si tu veux t'aventurer hors des terres wilsonniennes.
A ne lire sous aucun prétexte, même si c'est gratuit ou sous la torture, je te fais confiance !



Artémis, de Andy Weir, 2018
Tu as adoré Seul sur Mars ? Et bien reste sur cette opinion. Ne vas surtout pas lire cette bouse littéraire qui te ballade sur la Lune en compagnie d'une jeune insupportable. Tout ce qui fait un mauvais livre de SF y est.
C'est simple, quelques temps après lecture, mes yeux en saignent encore...



Les étoiles sont légion, de Kameron Hurley, 2017
Si tu as envie de savoir ce que cela fait d'être dans un utérus en pleine menstruation !
J'ai vomi trois fois en le lisant, une performance inédite.


Planetfall, de Emma Newman, 2017
Affligeant. Un ersatz de tutoriel sur le fonctionnement futur des imprimantes 3D couplé avec une ode à la religion.


La cité des miroir, de Justin Cronin, 2017
Conclusion ratée de la trilogie post apo initiée avec le très bon Le passage.
Un trip romance bit-lit avec plein de bondieuseries et de mièvrerie.
Mon avis atterré




Water Knife, de Paolo Bacigalupi, 2016
"Version longue" de la nouvelle Le chasseur de tamaris qui vous donne en 20 pages tout l'arrière plan écolo du roman sans les poncifs, le manichéisme et le fatalisme. Donc lisez la nouvelle, pas cette merde.
Mon avis pfff



Si tu veux perdre ton temps à lire de mauvaises listes de conseils, c'est par ici


34 commentaires:

  1. T'as réussi à me donner envie d'aller lire les articles de ta liste de contournables !
    A défaut d'être en mesure de changer mon avis sur Robert :D (bon, le côté rise & fall & rise de Julian devrait me botter).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, tu peux lire mes avis sur les contournables mais pas lire les livres, je te fais confiance !
      Julian est atypique dans sa bibliographie, donc peut-être...

      Supprimer
  2. Je n'en attendais pas moins de toi :D
    J'ai un peu honte d'avouer n'avoir lu qu'un seul Wilson qui ne m'a pas tellement marquée (Les fils du vent). Je compte bien lire Spin et Les affinités un jour ceci dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fils du vent ne m’avait pas transporté lors de sa première lecture. Mais en le lisant une seconde fois, j'y ai vu des trucs pas mal. Mais ce n'est clairement pas le meilleur Wilson.

      Supprimer
  3. En voyant le premier roman cité de RCW, je suis dit "il va le faire...". Et il l'a fait. Il a du chien ce chien. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'avez seulement laissé le choix. Je n'ai fait que réparer un honteux oubli.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Un peu de respect à la diversité des opinions s'il te plait !

      Supprimer
  5. Le talent de Wilson est divers : il sait aussi bien écrire du pas bon que du mauvais,..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, une attaque ! M'en vais lire Dune pour en dire du mal.

      Supprimer
    2. Je t'en prie ! Cela nous permettra d'en débattre : si tu ne l'as pas lu, ça ne serait pas intéressant.

      Supprimer
    3. Jamais lu. J'avais envie de le lire cet été. Donc si j'en ai le temps...

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Non pas lol, c'est une vraie liste. Du Wilson, du Wilson et du wilson, et la fête est plus folle.

      Supprimer
  7. Ta liste et ta non liste ne m'étonnent pas XD
    De Wilson j'ai lu que Les derniers jours du paradis, que j'avais pas trouvé super (et tu ne l'as pas mis dans la liste).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les derniers jours du paradis n'est pas son meilleur, mais en le prenant comme une suite possible à Spin, on peut y voir un bon bouquin.

      Supprimer
  8. Haha ! Ta liste et ta non-liste me plaisent beaucoup même si je n'ai pas lu tout Wilson xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. QUelle chance tu as de pouvoir prochainement lire du Wilson inédit. Je te jalouse.

      Supprimer
  9. Je note cinq livres de ta liste, je te laisse deviner lesquels.

    RépondreSupprimer
  10. Réponses
    1. Aucun détournement, le TAG était flou dans ses directives...

      Supprimer
  11. Magic list! Je vois que tu as refais le plein de ton rafale pour nous emporter plus haut avec Wilson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, toutes les occasions sont bonnes pour se taper du Wilson.
      Par contre je ne te remercie pas, j'ai maintenant une chanson d'une gueulou dans la tête

      Supprimer
  12. Mettre que du RCW est tout à fait honorable mais mettre Julian c'est un peu fort : ca ne casse pas 3 pattes à un maki !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Julian est atypique, lorgne doucement vers la fantasy et c'est une épopée phénoménale. Mais un peu à part dans sa bibliographie. A la relecture, il est encore meilleur

      Supprimer
  13. Pour moi c'est Spin de qui tu sais,son meilleur,avec cette analyse psychologique poussée et une intrigue Vertigineuuuuse..

    RépondreSupprimer
  14. Réponses
    1. J'aime bien l'humour mais il y a une limite à ne pas dépasser !

      Supprimer

Fourni par Blogger.